aah, si seulement elle n'avait pas une aussi belle voix. Billie Holiday a détruit ma vie en enregistrant l'album Lady in Satin. Certes la sienne était déjà ruinée, et moi je n'étais même pas né, mais bon, 42 ans plus tard je suis né (je crois, mais je ne vérifierai pas), et 25 années plus tard je m'accroche à "The End of a Love Affaire", et autre tristesses tellement sexy lorsque c'est elle qui les chante, que j'en oublie que je ne sais pas chanter!

Pour repartir à zéro, rien de mieux que Billie Holiday: elle défait tout le travail, et on a besoin de repartir à zéro dès le lendemain matin. surtout au printemps

"of course I do... except perhaps in spring, but i shall never think of spring 'cause that would surely..."

allez ce soir Citrate de Bétaïne, et demain, je repars à zéro!