On y allait surtout pour Dame Felicity Lott. On est parfois comme ça, on va se taper 3 heures d'une musique qu'on connait pas ou peu (Donizetti), dans un cast plein de stars que les gens se bousculent pour voir (et écouter!), afin de voir une grande Dame dans un petit rôle…

Mais on n'a pas été déçus! Car si Dame Felicity est bien dans son rôle, et le joue à perfection, elle n'est pas la seule. Son complice de toujours livre une mise en scène enjouée, bien cadrée, et très divertissante. Nathalie Dessay ne s'est pas fait porter pâle, et à chanter à pleine voix et impeccablement. Le rôle de petite chipie, maquillée en Fifi Brindacier, lui va très bien du haut de ces quarante et quelques années… et Juan Diego Florez… ah…. même si on n'y était pas le soir où il a bissé son air à neuf contre-ut, l'entendre une fois c'est déjà quelque chose…

reste que l'oeuvre elle même, bien que divertissante, n'est sans doute pas des plus émouvante. C'est un très beau spectacle de pyrotechnie, qui se termine par un salut à la France qui reste un temps dans la tête, et puis s'en va...